Playlist

Bruce Springsteen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bruce Springsteen

Message  bataille le Ven 22 Juin - 12:18

Mardi, j'étais à Montpellier pour voir le Boss en concert. Je n'avais jamais eu l'occasion de le voir. Je m'étais dit que deux musiciens du Street Band étant morts, certains partis et que le Bruce ne rajeunissait pas (62 ans), ce serait l'une des dernières occasions.
Après un concert de 3h20 (à peu près, j'avais pas de chrono) sans interruption et malgré une salle avec un son plus que moyen (l'Arena, c'est grand mais ça ne vaut pas un Zenith), on peut dire que ça vaut vraiment le coût.
16 musiciens de talent sur scène sans compter le patron qui cabotine à mort et s'amuse avec le public (que je te fais monter des gens sur scène, que je me prends des bains de foule dans la fosse...).
Si vous avez l'occasion, allez-y, vous ne serez pas déçus. A la fin, je me suis demandé s'il avait vraiment son age. Quand à la voix dont certains me disaient qu'il l'avait perdue, je l'ai trouvée toujours aussi puissante.
Au delà du fait que je ne suis pas sur de la qualité de mon Français dans la phrase précédente, j'ai voulu déposer un petit clin d'oeil à un artiste qui n'a pas perdu la flamme.
Même si son dernier album n'est pas le meilleur qu'il ait fait, il trace sa route...
avatar
bataille
Crazy
Crazy

Messages : 203
Date d'inscription : 16/03/2010
Age : 48
Localisation : Levignac

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bruce Springsteen

Message  movaizailaiv le Ven 29 Juin - 1:21

Pas d'erreur de français dans tes phrases, tinquiète. Tout juste si on peut te reprocher très sauvagement (!!! !!!) l'horrible et très insupportable oubli d'accent circonflexe sur le mot "sûr" dans la phrase où tu te questionnes sur ta maîtrise de la langue!!! lol! lol! lol!
Par ailleurs, étant de Montpellier, j'étais très bien placé pour aller voir le boss, mais le prix m'a quand même stoppé, ce n'était pas le moment, et ton message viens de me faire regretter d'avoir raté ce concert!!! Aurais-tu une setlist, ou au moins l'essentiel des standards joués ce soir-là? Merci bien!
avatar
movaizailaiv
Crazy
Crazy

Messages : 228
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 39
Localisation : montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bruce Springsteen

Message  bataille le Lun 2 Juil - 17:38

Un des gars avec qui j'étais à Montpellier m'a fait suivre le message d'un frapadingue de Bruce Springsteen, dedans, il y a tout (set list, composition des équipes, la nourriture...). Je le livre tel quel, on sent le fan...

Salut La Compagnie,

Aller voir SPRINGSTEEN sur scène c’est comme un pèlerinage païen pour madame et moi. Un peu comme lorsque je vais voir les STONES (mais là Madame ne vient pas toujours). La première fois c’était en 1985, déjà à Montpellier. Ce concert restera gravé à jamais dans notre mémoire. Le BOSS était en pleine gloire populaire. L’album « Born in the USA » venait de cartonner avec l’hymne « Born in the USA » mal compris à l’époque (parce que quelquefois les critiques sont un peu cons et n’écoute pas vraiment les disques). Nous, nous l’avions découvert depuis déjà quelques années avec l’album « The River » que Bernard LENOIR balançait sans arrêt sur France Inter. On était fans et on attendait avec impatience de découvrir la bête sur scène dont on nous disait tant de bien. Et ce fut extraordinaire. Un show de 3h30 dont une version de « Because the night » dont nous ne sommes pas les seuls à nous souvenir (n’est-ce pas JFC ?) !!! Voilà ça y était nous étions accros !

Résumons rapidement les 3 autres concerts vus en 2003, 2006 et 2007 à Paris. Au Stade de France en 2003, c’est le BOSS en personne qui nous accueillit, seul sur scène avec sa gratte, il nous fit un petit set acoustique de 20 mn rien que pour nous, les premiers entrés dans le stade !!! Incroyable ! Beau cadeau de bienvenue. Et 2h plus tard le show commença sous un déluge de pluie, SPRINGSTEEN nous balança alors d’entrée un « Who’ll stop the rain » (du Creedence Clearwater Revival) fort à propos. En 2006, sans le E STREET BAND, il fit à Bercy un superbe concert hommage au country man Pet SEEGER. En 2007, toujours à Bercy, le BOSS avec son E STREET BAND au complet pour la dernière fois (depuis Clarence CLEMONS et Danny FEDERICI sont morts) nous gratifia d’un magnifique set de 2h30 dont Madame se souvient encore puisqu’elle et notre amie du Nord frisèrent les premiers rangs pour approcher la bête. Moi, plus en retrait dans les gradins, je me régalais notamment des interprétations mémorables de « The River » et de « Jungleland ».

Autant vous dire que le pèlerinage de mardi dernier s’annonçait excitant. Et puis c’est chouette les concerts d’été. Tu prends la caisse, tu mets la musique à fond, tu roules, t’arrives avec tes sandwichs (qu’il faut désormais manger dehors parce que ces connards de gestionnaires de salles de concerts veulent nous refourguer leur merde), tu vois tous ces gens qui aiment le BOSS et qui ont la banane car ils savent déjà qu’ils ne seront pas déçus. Les T-SHIRTS à l’effigie de la Star pullulent. Les nôtres, ceux de 1985, sont déchirés depuis longtemps mais on ne les a pas jetés, faut pas déconner J , alors … on s’en est payé deux autres (faut savoir rester jeunes).
La foule est bon enfant. Bien sûr il y a les « vieux » de 50 à 60 ans mais aussi des plus jeunes (beaucoup de 30-40 ans) et même, comme aux STONES désormais, les petits enfants !!! On est dans le Sud, drapeaux Espagnols et Italiens volent au vent. Une petite holà pour patienter. Quelques chants aussi, certains doivent rentrés d’un concert de COLDPLAY puisque on a droit au « OOOhhh, OOOhhh, OOOhhh, OOOhhh, OOOhhh, OOOhhh » de « Viva la vida ».

20h30 précises les lumières s’éteignent, la clameur est immense, indescriptible, une clameur du Sud (désolé ma famille et mes amis Parisiens mais je n’en ai jamais connu de telle dans la capitale). Le E STREET BAND et le BOSS (ensemble, pas de mise en avant du « chef » ici) pénètrent sur scène …. C’est du délire …
Ils sont 17 sur scène !!! 7 du E STREET BAND – Max WEINBERG aux drums, Gary TALLENT à la basse, Roy BITTAN aux claviers, Nils LOFGREN et Stevie VAN ZANDT aux guitares et les désormais incontournables Soozie TYRELL au violon et Charles GIORDANO à l’accordéon) + 4 choristes (2 femmes, 2 hommes … la parité totale … mais Black bien sûr) + 5 cuivres (2 trompettes – Barry DANIELAN et Curt RAMM, un trombone Clark GAYTON et 2 sax Eddie MANION et surtout Jake CLEMONS le neveu de Clarence CLEMONS décédé l’été dernier, l’ami de jeunesse du BOSS mais nous y reviendrons) et, bien entendu THE BOSS ….



…… « Bonsoir Montpellier » et … « One, two, three » …. «We take care of our own» (2012), «Wrecking ball» (2012) avec Soozie TYRELL qui fait pleurer son violon, «Badlands» (1978) et le solo de sax impeccable de Jake CLEMONS. Pour un début tonitruant … ç’en est un !!! Le public est déjà à genoux ou plutôt … DEBOUT … à un concert du BOSS t’es jamais assis et personne n’oserait crier « assis, assis, assis » car il serait ridicule. Le BOSS nous parle un peu en Français : « Montpellier champion de France », il se tient au courant le bougre, « Patti est restée à la maison … avec les enfants » et ça tombe bien car Madame (la mienne) ne l’aime pas ( … sans doute de la jalousie mal placée J on vit tous avec des TRIERWEILER en puissance J … j’déconne !). Et, donc, est-ce l’absence de son épouse, le BOSS se lâchera plus encore qu’à l’accoutumé. « Death to my hometown » (2012) a le don de nous faire sautiller avec son rythme martial. Première pose dans le tempo avec « My city of ruins » (2002). Puis 2 anciennes perles de 1973 « Spirit in the night » et « Growin’ up ». Pour l’heure le BOSS va calmer légèrement l’atmosphère avec le magnifique « Jack of all trades » (2012) écouté religieusement et qui s’achève avec un beau solo de Nils LOFGREN. C’est fou cette capacité que nous avons, nous les fans du BOSS, à passer de la transe à l’écoute en quelques secondes selon les morceaux … ça porte un nom … RESPECT. Et ce respect est réciproque entre lui et nous. Car le BOSS se mêle à la foule mais jamais il ne sera agrippé, agressé, non … seulement des mains levées, des poignées de mains chaleureuses entre lui et son public. On est aux anges mais on va l’être encore plus avec la triplette qui arrive issue des vieilles années. D’abord un doublé sublime tiré de l’album (peut-être le meilleur ?) « Darkness of the edge of town » (1978) : « Candy’s room », et « Prove it all night » puis le rugueux « She’s the one » tout droit sorti de l’album « Born to run » (1975) (peut-être aussi le meilleur album ? difficile de décider J). L’ARENA de Montpellier est au … ZENITH !!! Mais que dire de la suite …. « Working on the highway » (1984) !!! D’habitude ce titre on l’aime bien mais son côté tubesque n’en fait pas un de nos préférés. Mais là, ce soir !!!! Le beat de drums du début est impeccable, très long, le Boss qui s’arme de sa gratte sèche (tient donc, d’habitude il prend l’électrique) et prend le riff …. quel bel effet que ce gros son de guitare acoustique pour donner le tempo … FANTASTIQUE !!! On saute, on chante, on danse …. et on continue sur un « Shackled and drawn » (2012) plus bouseux que jamais (vas-y l’Arena, on n’est plus à Montpellier on est dans le Far-west avec les bottes et le lasso) enchainé avec «Waitin’ on a sunny day » (2002) au cours duquel SPRINGSTEEN récupère une ado dans la foule (sans doute venue avec papa et maman J) et chantonne avec elle. Sacré BOSS ! Quelle bonne idée d’avoir groupé ces 3 titres … l’ambiance est au Top ! C’est le moment que choisit le BOSS pour mettre en valeur les qualités vocales de ses quatre choriste soutenus tour à tour par les sax de Eddie MANION et Jake CLEMONS et les autres cuivres …. Tous au chant pour un medley Soul intitulé, pour la circonstance, « Apollo Medley ». Excellent, un peu de soul music dans un concert du BOSS !!! Et SPRINGSTEEN qui descend dans la fosse se mêler à la foule. Après cette communion physique il convient de respirer et s’apaiser …. avec « Point Blank » enchainé avec « The river » (tous deux issus de l’album « The river » de 1980) nous atteignons le nirvana d’autant que suit le splendide « The rising » (2002). On croit sentir venir la fin mais, visiblement, le BOSS n’a pas envie de partir et ça tombe bien car nous non plus …. La fièvre remonte avec « Out in the street » (toujours joué e, live jamais en studio) et l’Arena qui chante …. Ça aussi ça pourrait ressembler à un final … mais non … « Land of hopes and dreams », t’a raison mon gars, du rêve et de l’espoir, on en a besoin. Ce devait être la fin du set (avant le rappel) mais le pauvre bougre (dans la foule) qui agite sa pancarte depuis le début avec écrit « Fire » dessus va être comblé … Le BOSS s’en saisit, la pose devant le micro, va parler à sa troupe et les voilà qui enchainent donc « Fire » (1978) !!! Et oui ça aussi c’est le BOSS, la spontanéité … tu la veux ta chanson, et bien pourquoi pas ? Toute la troupe salue alors pour dire bye, bye mais nous on sait que ça peut pas finir comme ça …. Même pas le temps d’en demander une autre …. On va en avoir …. 7 !!!!
Et d’abord « Rocky Ground » (2012) et le joli phrasé Rap du final de l’une des deux choristes. Puis …. « Born in the USA »(1984), pas la peine de faire un dessin, « Born to run » (1975), là non plus sauf qu’à partir de là la salle sera totalement éclairée démystifiant tout à coup le côté star du bonhomme et ça fait du bien. Certes nous sommes 17 000 à gueuler depuis le début, à adorer ce type mais jamais il n’en joue et c’est ce qui fait que ce type n’est pas comme les autres sur scène. Une bête de scène mais sans artifice, simple … c’est très rare. « Bobby Jean » (1984) puis un classique Rock à vous casser les guiboles « seven nights to rock » enchainé avec « Dancin’in the dark » (1984) durant lequel il ira encore aller chercher une demoiselle (décidemment …. Patti n’est pas là et ça se voit J) pour esquisser quelques pas de dance … la fille s’en remettra-t-elle ? Le Boss termine couché par terre exténué (jeu de scène bien sûr, mais je pense quand même qu’à 63 balais il doit être un peu crevé non ?) et pourtant l’émotion va atteindre son comble avec l’extraordinaire, le monumental, l’exceptionnel « Tenth avenue Freez-out » (1975) …. On gueule comme des vaux, le Boss est debout sur le piano, … One, two, three pour 10 mn de folie, on va même verser une larme sincère lorsque SPRINGSTEEN, au milieu de la fosse à nouveau, évoquera la mémoire de Clarence CLEMONS … planté au milieu de l’Arena micro tendu vers l’écran géant le BOSS vient de lâcher « The big man joins the band » puis se tait quelques minutes le temps que défile une émouvante vidéo silencieuse où on le voit en compagnie de son défunt alter égo. La salle fait aussi un vibrant hommage au « gros monsieur ». Le BOSS reprend le cours du morceau pour un beau final. Voilà, cette fois c’est fini, on va se quitter sur un « Montpellier, Montpellier » du BOSS et sur le chant de « Badlands » entonné par la foule …. 3h05 de concert !!!! Chapeau bas.

Nous, on reprendra la route vers Toulouse et à 3h du mat on se couchera fatigués mais ravis une nouvelle fois. A la prochaine BRUCE !

JJ.
NB: plus bas vous avez les vidéos de la plupart des morceaux joués. A une ou deux près elles proviennent toutes du concert de Montpellier (vive Youtube J)


01/ WE TAKE CARE OF OUR OWN
http://www.youtube.com/watch?v=XlLnnpNXKQo&feature=endscreen&NR=1

02/ WECKRING BALL
http://www.youtube.com/watch?v=KD3YHQohDrA

03/ BADLANDS + 04/ DEATH OF MY HOMETOWN
http://www.youtube.com/watch?v=bJM7TBN9MBM

05/ MY CITY OF RUINS
http://www.youtube.com/watch?v=9F8ggzqDv_c&feature=related

06/ SPIRIT IN THE NIGHT + 07/ GROWIN’UP
http://www.youtube.com/watch?v=oj8ss5Pt6TI

07/ GROWIN’ UP
http://www.youtube.com/watch?v=JwXp5JAXNks&feature=endscreen&NR=1

08/ JACK OF ALL TRADES
http://www.youtube.com/watch?v=GavSW5_osog

09/ CANDY’S ROOM + 10/ PROVE IT ALL NIGHT
http://www.youtube.com/watch?v=rwtf3ofGNK8&feature=relmfu

12/ WALKING ON THE HIGHWAY
http://www.youtube.com/watch?v=nFm0MBs0eS4

14/ WAITIN’ ON A SUNNY DAY (le BOSS chante avec une ado du public)
http://www.youtube.com/watch?v=BevOjg1spig

15/ APOLLO MEDLEY
http://www.youtube.com/watch?v=sw8jkYhofos&feature=endscreen&NR=1

16/ POINT BLANK + 17/THE RIVER
http://www.youtube.com/watch?v=vlgJUNeh2N8&feature=endscreen&NR=1
POINT BLANK (en entier)
http://www.youtube.com/watch?v=aiWB51YdqlI

19/ OUT IN THE STREET
http://www.youtube.com/watch?v=0hQZf1cQkPI&feature=related

20/ LAND OF HOPES AND DREAMS
http://www.youtube.com/watch?v=B2r6R4dSNSI

21/ FIRE
http://www.youtube.com/watch?v=Etb2zIqxL_E&feature=related

22/ ROCKY GROUND
http://www.youtube.com/watch?v=iLuJ65NLMT4

23/ BORN IN THE USA
http://www.youtube.com/watch?v=R3Hwy5ukyfQ&feature=related

24/ BORN TO RUN
http://www.youtube.com/watch?feature=endscreen&NR=1&v=yH3dHqD0oOo

27/DANCING IN THE DARK (Le BOSS fait dancer une jeune fille)
http://www.youtube.com/watch?v=Ty-4GcuhydE&feature=related

28/ TENTH AVENUE FREEZ-OUT (Homage à Clarence CLEMONS)
http://www.youtube.com/watch?v=OaymbCdxrvM
avatar
bataille
Crazy
Crazy

Messages : 203
Date d'inscription : 16/03/2010
Age : 48
Localisation : Levignac

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bruce Springsteen

Message  laurentd30 le Lun 30 Juil - 11:57

Je n'ai jamais lu de tel concernant un compte rendu de concert.

Respect et chapeau bas !

laurentd30
Brother
Brother

Messages : 128
Date d'inscription : 01/03/2011
Age : 50
Localisation : Nîmes (30)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bruce Springsteen

Message  Celtic1981 le Lun 30 Juil - 22:52

encore un artiste surcoté comme les Rolling Stones...qui a le succès qu'il ne mérite pas...enfin surtout les Stones. Rolling Eyes
avatar
Celtic1981
Dreamer
Dreamer

Messages : 1129
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 36
Localisation : Angoulême

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bruce Springsteen

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum