Playlist

Zénith de Lille

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Zénith de Lille

Message  frank le Jeu 28 Oct - 15:18

Premier message sur ce forum, avec mon compte-rendu du concert d'hier à Lille, logique. Wink

Patrick et moi sommes allés braver les éléments hier soir pour le concert de Supertramp à Lille. Blague classique et éculée ; super-trempés pour Supertramp, voilà, c’est fait. L’occasion de vérifier si le prix indécent du billet était à la hauteur du sacrifice. 4ème et probablement dernier concert pour moi pour ce groupe qui définitivement restera celui le plus riche de souvenirs et d’émois dans ce long, ancien et permanent apprentissage de la musique.
Il faudrait être limite dans une indifférence totale au groupe pour ne pas savoir la teneur de cette mouture 2010. Etant toujours un inconditionnel de Davies, je supporte plus facilement l’absence d’Hodgson que certains.
Le parterre tapissé de chaises du Zénith est une première pour moi et jamais je ne me ferai aux concerts … assis. Même pour de la musique soft comme celle de Supertramp. Et les 3 premières fois, j’avais pu éviter cette configuration certes confortable mais anti-musique pour moi. Cela dit, la moyenne d’âge étant ce qu’elle était hier soir et à mon avis, à chacun de leur concert, c’était peut-être la seule solution.
Un début classique sur une version longue de You Started Laughing qui reste toujours selon moi une mauvaise entame pour lancer la machine et l’occasion de découvrir un groupe nombreux (9 zicos) et avec un Rick Davies idéalement placé devant moi. A moi la vision dégagée de ses célèbres grimaces (mais il s’est calmé sur ce plan là) et surtout de pouvoir observer celui qui reste le membre fondateur et le leader despotique du groupe. Helliwell toujours fidèle à son poste de Monsieur Loyal, Bob Siebenberg indélogeable de ses fûts et point barre quant aux membres classiques. L’excellent Carl Verheyen qui constitue finalement la seule répercussion positive de l’absence de Roger Hodgson, ce dernier étant un chanteur hors-normes mais un gratteux limité. Un Verheyen que j’ai trouvé moins à son avantage que sur les précédentes tournées (un peu moins efficace en privilégiant parfois la démonstration à l’efficacité durant les trop rares soli qu’il prend). C’est les cocottes qu’il jouera à partir du deuxième couplet de Cannonbal qui me plairont le plus. Le désormais fidèle Lee Thornburg à la trompette et autres joyeusetés à vent, accompagné de son épouse, choriste très discrète. Et enfin, non pas un mais deux remplaçants pour pallier au trou noir laissé par le chanteur le plus connu du groupe. Jesse Sienbeberg (fils du batteur si je me souviens bien) et cette « chose » appelée Gabe, aussi charismatique qu’un Sim au réveil (et encore, le lendemain de sa mort…). Si le premier m’a fait légitimement un effet bizarre sur le premier titre qu’il chantera, le second signera à chacune de ses interventions un retrait total de ma part. Je préfère oublier radicalement ce It’s Raining Again (déjà un morceau avec lequel j’ai du mal…), ce Take The Long Way Home et ce Dreamer. Un chanteur de bal(tringue) selon moi avec une présence scénique digne d’un poulpe paralytique. Donc, les autres morceaux de Roger chantés par Jesse sont passés nettement mieux avec en plus, une façon originale de les faire sonner et un certain groove dans la voix. Et une meilleure communication avec un public de toute façon acquis à l’ensemble du groupe, même les intérimaires.
Et dans tout ça, des moments magiques. Le morceau-phare désormais du groupe depuis son retour dans les 90’s, Another Man’s Woman (pas la meilleure version dans son intégralité parmi les nombreuses entendues par le passé mais peut-être la plus belle partie solo de Davies, il va TRES loin dans l’impro et c’est magique), Ain’t Nobody But Me, Poor Boy, Rudy, From Now On, Put On Your Old Brown Shoes, Gone Hollywood, le Crime Of The Century final et cette frappe si caractéristique du batteur. Personnellement, les titres de Crisis ? What Crisis ? ont été mes meilleurs moments car laissant une place importante aux influences Jazzy/Bluesy de Davies et pour les souvenirs qu’ils ont fait remonter chez moi. Le Another Man’s Woman placé entre It’s Raining Again et Take The Long Way Home « chantés » par Gabe, c’est comme un écrin miteux mettant donc encore plus en valeur le joyau qu’il protège. Je pourrai continuer longtemps mais j’entrerais un peu plus encore dans la subjectivité de ma relation particulière et unique que j’entretiens avec ce groupe. D’accord, Hodgson manque cruellement, d’accord le show est tellement carré qu’il est très avare en moments plus libres, d’accord Gabe est un affront à Roger (désolé pour d’éventuels fans de cette « chose »…) mais il n’en reste pas moins un répertoire indétrônable (et Davies devrait avoir plus confiance en ses titres et ne jouer qu’eux finalement…).
Un mot sur le son, toujours délicat dans cette salle bien peu synonyme de qualité. Hormis le son de basse un peu brouillon (dommage), il tenait tout à fait la route et mettait en exergue chaque intervention des chœurs (jusqu’à 7 voix simultanées). Harmonies vocales parfaites, tellement que l’on se pose la question d’éventuelles bandes mais je m’en moque…
Et un Helliwell qui sait toujours mettre le public dans sa poche en présentant le groupe comme les Supers Clochards, en adaptant à l’envi son speech sur la nourriture française (les « moules-frites »), en servant le baratin habituel sur « vous êtes le public qui chante le mieux… », son porte-voix « Right » et « Quite Right » etc… Un jeu de scène rôdé à l’instar d’un groupe qui millimètre tout (arrivée du vieil homme en bermuda sous un parasol pendant Another Man’s Woman).
Bref, un excellent concert mais je n’avais pas de doute là-dessus…


Dernière édition par frank le Jeu 28 Oct - 16:16, édité 1 fois

frank
Friend in need
Friend in need

Messages : 13
Date d'inscription : 28/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zénith de Lille

Message  Celtic1981 le Jeu 28 Oct - 15:30

nervous wreck a écrit:Ci joint 2 articles dans la presse, suite au concert Chti d'hier :
Pour le meilleur:

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Metropole_Lilloise/actualite/Secteur_Metropole_Lilloise/2010/10/28/article_au-zenith-supertramp-livre-un-concert-de.shtml

Et pour le pire (salopard de journaliste)


http://www.nordeclair.fr/Loisirs/Musique/sorties_disques_-_rencontres/2010/10/28/la-desillusion-d-un-insipide-et-bancal-s.shtml

Dans le 2e article y a quand même du vrai. Wink
avatar
Celtic1981
Dreamer
Dreamer

Messages : 1127
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 36
Localisation : Angoulême

Revenir en haut Aller en bas

concert à Lille

Message  ojill le Jeu 28 Oct - 16:16

frank a écrit:Premier message sur ce forum, avec mon compte-rendu du concert d'hier à Lille, logique. Wink

Patrick et moi sommes allés braver les éléments hier soir pour le concert de Supertramp à Lille. Blague classique et éculée ; super-trempés pour Supertramp, voilà, c’est fait. L’occasion de vérifier si le prix indécent du billet était à la hauteur du sacrifice. 4ème et probablement dernier concert pour moi pour ce groupe qui définitivement restera celui le plus riche de souvenirs et d’émois dans ce long, ancien et permanent apprentissage de la musique.
Il faudrait être limite dans une indifférence totale au groupe pour ne pas savoir la teneur de cette mouture 2010. Etant toujours un inconditionnel de Davies, je supporte plus facilement l’absence d’Hodgson que certains.
Le parterre tapissé de chaises du Zénith est une première pour moi et jamais je ne me ferai aux concerts … assis. Même pour de la musique soft comme celle de Supertramp. Et les 3 premières fois, j’avais pu éviter cette configuration certes confortable mais anti-musique pour moi. Cela dit, la moyenne d’âge étant ce qu’elle était hier soir et à mon avis, à chacun de leur concert, c’était peut-être la seule solution.
Un début classique sur une version longue de You Started Laughing qui reste toujours selon moi une mauvaise entame pour lancer la machine et l’occasion de découvrir un groupe nombreux (9 zicos) et avec un Rick Davies idéalement placé devant moi. A moi la vision dégagée de ses célèbres grimaces (mais il s’est calmé sur ce plan là) et surtout de pouvoir observer celui qui reste le membre fondateur et le leader despotique du groupe. Helliwell toujours fidèle à son poste de Monsieur Loyal, Bob Siebenberg indélogeable de ses fûts et point barre quant aux membres classiques. L’excellent Carl Verheyen qui constitue finalement la seule répercussion positive de l’absence de Roger Hodgson, ce dernier étant un chanteur hors-normes mais un gratteux limité. Un Verheyen que j’ai trouvé moins à son avantage que sur les précédentes tournées (un peu moins efficace en privilégiant parfois la démonstration à l’efficacité durant les trop rares soli qu’il prend). C’est les cocottes qu’il jouera à partir du deuxième couplet de Cannonbal qui me plairont le plus. Le désormais fidèle Lee Thornburg à la trompette et autres joyeusetés à vent, accompagné de son épouse, choriste très discrète. Et enfin, non pas un mais deux remplaçants pour pallier au trou noir laissé par le chanteur le plus connu du groupe. Jesse Sienbeberg (fils du batteur si je me souviens bien) et cette « chose » appelée Gabe, aussi charismatique qu’un Sim au réveil (et encore, le lendemain de sa mort…). Si le premier m’a fait légitimement un effet bizarre sur le premier titre qu’il chantera, le second signera à chacune de ses interventions un retrait total de ma part. Je préfère oublier radicalement ce It’s Raining Again (déjà un morceau avec lequel j’ai du mal…), ce Take The Long Way Home et ce Dreamer. Un chanteur de bal(tringue) selon moi avec une présence scénique digne d’un poulpe paralytique. Donc, les autres morceaux de Roger chantés par Jesse sont passés nettement mieux avec en plus, une façon originale de les faire sonner et un certain groove dans la voix. Et une meilleure communication avec un public de toute façon acquis à l’ensemble du groupe, même les intérimaires.
Et dans tout ça, des moments magiques. Le morceau-phare désormais du groupe depuis son retour dans les 90’s, Another Man’s Woman (pas la meilleure version dans son intégralité parmi les nombreuses entendues par le passé mais peut-être la plus belle partie solo de Davies, il va TRES loin dans l’impro et c’est magique), Ain’t Nobody But Me, Poor Boy, Rudy, From Now On, Put On Your Old Brown Shoes, Gone Hollywood, le Crime Of The Century final et cette frappe si caractéristique du batteur. Personnellement, les titres de Crisis ? What Crisis ? ont été mes meilleurs moments car laissant une place importante aux influences Jazzy/Bluesy de Davies et pour les souvenirs qu’ils ont fait remonter chez moi. Le Another Man’s Woman placé entre It’s Raining Again et Take The Long Way Home « chantés » par Gabe, c’est comme un écrin miteux mettant donc encore plus en valeur le joyau qu’il protège. Je pourrai continuer longtemps mais j’entrerais un peu plus encore dans la subjectivité de ma relation particulière et unique que j’entretiens avec ce groupe. D’accord, Hodgson manque cruellement, d’accord le show est tellement carré qu’il est très avare en moments plus libres, d’accord Gabe est un affront à Roger (désolé pour d’éventuels fans de cette « chose »…) mais il n’en reste pas moins un répertoire indétrônable (et Davies devrait avoir plus confiance en ses titres et ne jouer qu’eux finalement…).
Un mot sur le son, toujours délicat dans cette salle bien peu synonyme de qualité. Hormis le son de basse un peu brouillon (dommage), il tenait tout à fait la route et mettait en exergue chaque intervention des chœurs (jusqu’à 7 voix simultanées). Harmonies vocales parfaites, tellement que l’on se pose la question d’éventuelles bandes mais je m’en moque…
Et un Helliwell qui sait toujours mettre le public dans sa poche en présentant le groupe comme les Supers Clochards, en adaptant à l’envie son speech sur la nourriture française (les « moules-frites »), en servant le baratin habituel sur « vous êtes le public qui chante le mieux… », son porte-voix « Right » et « Quite Right » etc… Un jeu de scène rôdé à l’instar d’un groupe qui millimètre tout (arrivée du vieil homme en bermuda sous un parasol pendant Another Man’s Woman).
Bref, un excellent concert mais je n’avais pas de doute là-dessus…

Que dire de plus après cet excellent CR ?
J'étais au parterre (eh oui, je fais partie de la "moyenne d'âge" lol), je trépignais d'envie de me lever, je pense que l'ambiance aurait été nettement meilleure si on avait été debout, il n'y a qu'à voir la fin du concert...

j'appuierai juste quelques points : impro de Davies, jeu de Helliwell géniaux; manque de chaleur, heureusement qu'il y avait John
commentaires superflus autour de Gabe, tout est dit...

je rajouterai que c'est la première fois que je les vois en concert, je ne suis pas musicienne, la fan lambda quoi, et la voix de Roger m'a manqué cruellement, heureusement que la nostalgie a fait son œuvre...
J'étais ravie d'y être, mais manquait une alchimie entre eux, j'ai eu par moments la sale impression qu'ils faisaient leur taf', c'était très pro, trop propre je dirais presque.
Je vais donc aller voir Roger en concert, a priori il annonce une tournée en France fin 2011, j'en serai.

j'ai juste un rêve : aller à un concert de Roger, Rick, John et Bob !
avatar
ojill
Friend in need
Friend in need

Messages : 40
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 55
Localisation : Villeneuve d'Ascq

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zénith de Lille

Message  bataille le Jeu 28 Oct - 17:02

Ils étaient au même concert, les journalistes de Nord Eclair et de La Voix du Nord?
Je pense que le deuxième article n'est pas très objectif. Je n'étais pas à Lille, mais ce que j'ai vu à Toulouse me permet de dire qu'il exagère un peu. Je pense qu'il s'agit d'un inconditionnel de Roger Hodgson ne supportant pas que Rick reprenne ses chansons.
Merci pour les CR...
avatar
bataille
Crazy
Crazy

Messages : 203
Date d'inscription : 16/03/2010
Age : 48
Localisation : Levignac

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zénith de Lille

Message  trent le Jeu 28 Oct - 17:49

frank a écrit: et cette « chose » appelée Gabe, aussi charismatique qu’un Sim au réveil (et encore, le lendemain de sa mort…)...Un chanteur de bal(tringue) selon moi avec une présence scénique digne d’un poulpe paralytique.

Harmonies vocales parfaites, tellement que l’on se pose la question d’éventuelles bandes mais je m’en moque…

Alors là tu m'a bien fait rire même si je suis pas du tout d'accord
C'est Paul...le poulpe qui aurait apprécié...

Des bandes ??? Quelle horreur ! Wink
avatar
trent
Crazy
Crazy

Messages : 234
Date d'inscription : 19/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zénith de Lille

Message  frank le Jeu 28 Oct - 21:19

trent a écrit:
frank a écrit: et cette « chose » appelée Gabe, aussi charismatique qu’un Sim au réveil (et encore, le lendemain de sa mort…)...Un chanteur de bal(tringue) selon moi avec une présence scénique digne d’un poulpe paralytique.

Harmonies vocales parfaites, tellement que l’on se pose la question d’éventuelles bandes mais je m’en moque…

Alors là tu m'a bien fait rire même si je suis pas du tout d'accord
C'est Paul...le poulpe qui aurait apprécié...

Des bandes ??? Quelle horreur ! Wink

Rassure-toi, je m'épanche rarement sur ce que je n'aime pas de cette manière. Mais vraiment, là, il m'a bien saboté une partie de mon plaisir. J'avais cru comprendre effectivement que tous n'avaient pas la même opinion.

Pour les bandes, c'est malheureusement beaucoup plus fréquent que ce qu'on imagine. La perfection m'a fait évoquer la question, rien de plus. Une chose est sûre, la voix de Rick est toujours égale à elle-même. Wink

frank
Friend in need
Friend in need

Messages : 13
Date d'inscription : 28/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zénith de Lille

Message  phil86 le Jeu 28 Oct - 22:56

merci pour vos cr
avatar
phil86
Fool
Fool

Messages : 974
Date d'inscription : 16/03/2010
Age : 53
Localisation : chatellerault

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zénith de Lille

Message  Celtic1981 le Jeu 28 Oct - 23:42

Les bandes, il y en avait chez Supertramp en 1988 pour I'm beggin' you, un petit coup des voix féminines de la version studio pour faire les choeurs live. Wink
avatar
Celtic1981
Dreamer
Dreamer

Messages : 1127
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 36
Localisation : Angoulême

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zénith de Lille

Message  pissenlix le Ven 29 Oct - 9:55

Celtic1981 a écrit:Les bandes, il y en avait chez Supertramp en 1988 pour I'm beggin' you, un petit coup des voix féminines de la version studio pour faire les choeurs live. Wink

Je me suis posé la même question de bandes sonores, notamment sur "Cannonball" (les rires vers 4'11 sur le CD du concert de Toulouse par exemple), ça me paraît évident Smile
avatar
pissenlix
Potter
Potter

Messages : 67
Date d'inscription : 19/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zénith de Lille

Message  frank le Ven 29 Oct - 10:28

pissenlix a écrit:
Celtic1981 a écrit:Les bandes, il y en avait chez Supertramp en 1988 pour I'm beggin' you, un petit coup des voix féminines de la version studio pour faire les choeurs live. Wink

Je me suis posé la même question de bandes sonores, notamment sur "Cannonball" (les rires vers 4'11 sur le CD du concert de Toulouse par exemple), ça me paraît évident Smile

Pas percuté mais je fais une différence entre une bande ponctuelle pour un "effet spécial" et des bandes pour les choeurs. Mais franchement, autant ça me gêne lorsqu'il s'agit d'un "truc" pour "sauver" le chanteur lead, autant pour les autres cas, ça ne me dérange pas plus que ça. Wink

frank
Friend in need
Friend in need

Messages : 13
Date d'inscription : 28/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zénith de Lille

Message  phil86 le Ven 29 Oct - 10:36

oui tout a fait frank je te rejoins sur se point Wink
avatar
phil86
Fool
Fool

Messages : 974
Date d'inscription : 16/03/2010
Age : 53
Localisation : chatellerault

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zénith de Lille

Message  bataille le Ven 29 Oct - 14:26

Il est évident qu'il y a des bandes sur Cannonball, tant que ce n'est pas du playback comme s'amusait à le faire Kiss, ça ne me dérange pas.
Je pense que les solos de Rick n'étaient pas des bandes
avatar
bataille
Crazy
Crazy

Messages : 203
Date d'inscription : 16/03/2010
Age : 48
Localisation : Levignac

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zénith de Lille

Message  nervous wreck le Ven 29 Oct - 14:40

bataille a écrit:Il est évident qu'il y a des bandes sur Cannonball, tant que ce n'est pas du playback comme s'amusait à le faire Kiss, ça ne me dérange pas.
Je pense que les solos de Rick n'étaient pas des bandes

C'est evident qu'il n'y a pas de playback sur leurs solos (que ce soit Rick ou les autres du reste). Vous n'avez qu'a ecouter les differentes versions de Simfy Live et vous verrez !
Le seul playback, ce sont les gimmicks synthetisés d'arrangements (notament sur Cannonball), ou bien la replique "JOHN HALLIWELLL" après son magnifique solo de fin sur Bloody.
A part ca, c'est duffamatoire de dire qu'il y ait du play back. On n'est pas chez Madonna ici (je n'ose pas imaginer la petite culotte de Cassy)
avatar
nervous wreck
Fool
Fool

Messages : 560
Date d'inscription : 01/09/2010
Age : 50
Localisation : Meudon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zénith de Lille

Message  frank le Ven 29 Oct - 14:43

nervous wreck a écrit:
bataille a écrit:Il est évident qu'il y a des bandes sur Cannonball, tant que ce n'est pas du playback comme s'amusait à le faire Kiss, ça ne me dérange pas.
Je pense que les solos de Rick n'étaient pas des bandes

C'est evident qu'il n'y a pas de playback sur leurs solos (que ce soit Rick ou les autres du reste). Vous n'avez qu'a ecouter les differentes versions de Simfy Live et vous verrez !
Le seul playback, ce sont les gimmicks synthetisés d'arrangements (notament sur Cannonball), ou bien la replique "JOHN HALLIWELLL" après son magnifique solo de fin sur Bloody.
A part ca, c'est duffamatoire de dire qu'il y ait du play back. On n'est pas chez Madonna ici (je n'ose pas imaginer la petite culotte de Cassy)

C'est pas diffamatoire, c'est une vague question hypothétique en constatant la perfection de ces 7 voix. Plutôt un constat d'excellence qui m'a fait évoquer cette éventualité. Je n'ai rien vu (et pourtant j'ai l'oeil pour ces trucs) et j'ai bien précisé que, "même si", je ne leur en tiendrais pas rigueur. Wink

frank
Friend in need
Friend in need

Messages : 13
Date d'inscription : 28/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zénith de Lille

Message  nervous wreck le Ven 29 Oct - 14:44

[quote="trent"]
frank a écrit: et cette « chose » appelée Gabe, aussi charismatique qu’un Sim au réveil (et encore, le lendemain de sa mort…)...Un chanteur de bal(tringue) selon moi avec une présence scénique digne d’un poulpe paralytique.

Harmonies vocales parfaites, tellement que l’on se pose la question d’éventuelles bandes mais je m’en moque…

Franck,

Ce serait quand meme sympa de ta part, au delà des contenus limites diffamatoires, que tu aie un tant soit peu de respect pour les personnes que tu nommes:

Nommer une personne (a savoir Gabe) de "chose", de mollusque" etc etc me choque énormément. Y a une limite quand même, quand bien même on est passionné. Le côté Ayattollah afiocionados réac commence a me gonfle sérieusement.

Voila c'est dit, avec le respect que je te porte, ne te connaissant pas.


Dernière édition par nervous wreck le Ven 29 Oct - 14:45, édité 1 fois
avatar
nervous wreck
Fool
Fool

Messages : 560
Date d'inscription : 01/09/2010
Age : 50
Localisation : Meudon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zénith de Lille

Message  FAN 11 le Ven 29 Oct - 14:45

Meme john Helliwell n'est pas en play back, les rires féminins sur cannonball c'est une bande, pour reste c'est sur c'est du live,

dès qu'on fait du bon boulout, il faut obligatoirement qu'il y ait anguille sous Roche ?


A+
avatar
FAN 11
Dreamer
Dreamer

Messages : 1423
Date d'inscription : 16/03/2010
Age : 51
Localisation : AUDE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zénith de Lille

Message  nervous wreck le Ven 29 Oct - 14:46

FAN 11 a écrit:Meme john Helliwell n'est pas en play back, les rires féminins sur cannonball c'est une bande, pour reste c'est sur c'est du live,

dès qu'on fait du bon boulout, il faut obligatoirement qu'il y ait anguille sous Roche ?


A+

Le syndrome Madonna
avatar
nervous wreck
Fool
Fool

Messages : 560
Date d'inscription : 01/09/2010
Age : 50
Localisation : Meudon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zénith de Lille

Message  Celtic1981 le Ven 29 Oct - 16:00

frank a écrit:
nervous wreck a écrit:
bataille a écrit:Il est évident qu'il y a des bandes sur Cannonball, tant que ce n'est pas du playback comme s'amusait à le faire Kiss, ça ne me dérange pas.
Je pense que les solos de Rick n'étaient pas des bandes

C'est evident qu'il n'y a pas de playback sur leurs solos (que ce soit Rick ou les autres du reste). Vous n'avez qu'a ecouter les differentes versions de Simfy Live et vous verrez !
Le seul playback, ce sont les gimmicks synthetisés d'arrangements (notament sur Cannonball), ou bien la replique "JOHN HALLIWELLL" après son magnifique solo de fin sur Bloody.
A part ca, c'est duffamatoire de dire qu'il y ait du play back. On n'est pas chez Madonna ici (je n'ose pas imaginer la petite culotte de Cassy)

C'est pas diffamatoire, c'est une vague question hypothétique en constatant la perfection de ces 7 voix. Plutôt un constat d'excellence qui m'a fait évoquer cette éventualité. Je n'ai rien vu (et pourtant j'ai l'oeil pour ces trucs) et j'ai bien précisé que, "même si", je ne leur en tiendrais pas rigueur. Wink

Achète des oreilles parce qu'on voit que ce n'est pas parfait les choeurs & si t'écoutes plusieurs concerts enregistrés par Simfylive tu verras qu'ils sont tous plus ou moins différents.

nervous wreck a écrit:Le seul playback, ce sont les gimmicks synthetisés d'arrangements (notament sur Cannonball)

Même sur Cannonball, il n'y a que les rires qui sont des bandes pour les synthés c'est Gabe Dixon il suffit de ragarder quand il joue ou pas.


Dernière édition par Celtic1981 le Ven 29 Oct - 16:56, édité 1 fois
avatar
Celtic1981
Dreamer
Dreamer

Messages : 1127
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 36
Localisation : Angoulême

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zénith de Lille

Message  frank le Ven 29 Oct - 16:06

Celtic1981 a écrit:
Achète des oreilles parce qu'on voit que ce n'est pas parfait les choeurs & si t'écoutes plusieurs concerts enregistré par Simfylive tu verras qu'ils sont tous plus ou moins différents.

Bon, j'ai ma réponse, merci !
Cette fois-ci, je la tire, ma révérence... cheers

frank
Friend in need
Friend in need

Messages : 13
Date d'inscription : 28/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zénith de Lille

Message  phil86 le Ven 29 Oct - 21:46

et voila c'est malin affraid
avatar
phil86
Fool
Fool

Messages : 974
Date d'inscription : 16/03/2010
Age : 53
Localisation : chatellerault

Revenir en haut Aller en bas

Impressions de concert et questions sur simfylive

Message  dreamer14 le Ven 29 Oct - 22:44

Salut les clochards! ça fait plusieurs jours que je vous lis avec beaucoup d'intérêt sur ce forum. Je suis tombée par hasard ici en cherchant plus d'info sur ce groupe que j'adore depuis 30 ans maintenant et que j'ai eu la chance de voir à Lyon il y a 2 semaines. Et ça y est, je me décide enfin à vous rejoindre.
J'ai une question bien précise pour Celtic: tu évoques les enregistrements fait par Simfylive de toutes les dates de la tournée et visiblement tu en as écouté plusieurs d'après ce que tu dis, alors je me demandais si tu en avais acheté ou téléchargé plusieurs ou s'il y a un moyen que j'ignore pour les écouter sans commander ou avant de passer commande (plus long que l'extrait d'environ 30 secondes fourni).
J'aimerais bien moi aussi pouvoir avoir un aperçu de ce que ça a donné dans d'autres villes sans pour autant me ruiner. J'ai moi-même commandé le CD du live de Lyon auquel j'ai assisté mais je suis franchement déçu.
Pour commencer, le boiter est arrivé cassé. Bon ce n'est pas le plus grave vu que ce qui m'intéresse le plus c'est quand même l'enregistrement, pas l'emballage, même si en plus d'être cassé, le boîtier est franchement laid et très basique pour le prix déboursé, à savoir 28,95 euros (24,95 + 4 de frais d'envoi). J'aurais su, je me serais contentée du download à 14,95 euros (moitié prix!).
Mais le pire dans cette histoire c'est que le son est franchement nase (je pense que j'aurais obtenu à peu près le même résultat en enregistrant moi-même avec un quelconque source-maison). Pourtant le son sur place était plutôt pas mal (à part un petit larsen à un moment dans le déjà plus que bâclé "It's raining again").
Sinon, à part ça, ça m'intéresserait de connaître les avis de ceux qui se sont procurés les fameux enregistrements Simfylive. Moi je trouve que c'est quand même un peu l'arnaque, surtout en version CD. ça mis de côté, je garderai malgré tout un fantastique souvenir de cette soirée avec Supertramp à Lyon.
Ce n'était que la deuxième fois que je les voyais en concert. La première fois c'était en 1997 à Caen, mais j'en garde un souvenir moins fort, peut-être parce que cette fois le contexte est différent, qu'il ne s'agissait pas d'une tournée pour promouvoir un album, mais d'une tournée anniversaire, qui plus est probablement la dernière.
C'était d'autant plus émouvant de ce fait, et même temps bonjour le cafard dès la fin du concert (et encore aujourd'hui) quand ils se sont tous barrés en douce dans le noir alors qu'apparaissait ce transistor que l'on éteint dans le clip projeté sur le dernier titre (l'incontournable et sublime Crime of the Century, titre habituel de fin de concert il me semble).
Seul petit regret, comme tant d'autres, j'aurais adoré voir Roger à ce concert, même si je l'avais déjà vu en solo cet été à Madrid (je suis de ceux qui refusent de choisir entre ces deux brillantissimes artistes).
Le meilleur moment pour moi a été le solo époustouflant de Rick au piano sur Another man's woman (je ne me souvenais même plus de ce morceau, plutôt banal dans la version studio que j'ai ré-écoutée depuis). Bon je sais, ce n'est pas très original, j'imagine que plus d'un a pensé la même chose que moi sur ce coup-là! En plus, j'ai l'impression que j'ai eu une des meilleures performances sur ce passage précis de ce que j'ai pu voir sur YouTube (sur d'autres dates, c'était nettement moins réussi, en Espagne, notamment).
Apparemment, d'un soir à l'autre, le solo ne sonne pas exactement pareil: alors je me demande, c'est vraiment de l'impro ou quoi? J'ai beau être pianiste (d'un niveau bien modeste il est vrai), je n'arrive pas à me faire une idée.
Enfin, dernier commentaire (oui, je sais, pardon, je suis super longue!), j'ai nettement préféré les reprises des chansons de Roger interprétées par Jessie Siebenberg que celles interprétés par Gabe Dixon. On sentait plus d'émotion chez Jessie, peut-être parce qu'il a joué lui-même au côté de Roger, ou tout simplement parce que vocalement il est meilleur que Gabe.
En tout cas, "It's raining again" (rengaine un peu "simplette" qui ne compte déjà pas parmi mes préférées) chantée par Gabe était à mon avis la chanson la plus massacrée du concert (tempo qui est plus bien trop rapide comme s'ils voulaient s'en débarrasser vite fait... heureusement que juste derrière venait mon passage préféré, Another man's woman, pour ne pas sombrer dans la déception).
Ah, et contrairement à nombre d'entre vous, j'ai beaucoup apprécié le choix du titre qui ouvrait le concert (You started laughing), inattendu pour moi (encore un titre dont je ne me souvenais plus trop), une entrée en matière toute en douceur (j'adore comment sonne le mélange clavier+saxo sur la mélodie au début), juste avant les accords qui lancent le reste de ce morceau bien balancé.
Bon allez, j'arrête de vous souler avec mes impressions (mais c'était tellement bon que je serais capable d'en parler pendant des heures) et je laisse enfin la place pour d'autres commentaires. Encore pardon pour la longueur de ce premier message, j'essaierai de faire plus court la prochaine fois. Amitiés supertrampiennes (bouh que c'est moche ce mot, juste le mot hein, pas ce qu'il évoque bien sûr!).
avatar
dreamer14
Brother
Brother

Messages : 114
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 46
Localisation : CAEN (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zénith de Lille

Message  Invité le Ven 29 Oct - 22:45

Je ne lis pas. Trop pénible à parcourir ton texte. Il faut l'aérer en mettant des retours à la ligne.

Penses aux lecteurs qui veulent te lire

Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zénith de Lille

Message  Swan le Ven 29 Oct - 22:54

On devrait y voir plus clair Wink
Bienvenue Dreamer 14

_________________
avatar
Swan
Administrateur
Administrateur

Messages : 352
Date d'inscription : 11/03/2010
Age : 44
Localisation : On an island

http://forum.aceboard.net/index.php?login=63092

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zénith de Lille

Message  dreamer14 le Ven 29 Oct - 22:56

OUI c'est vrai criscas, pardon pardon pardon, en plus de long, chiant à lire mon message! Laissez-moi le temps de m'habituer à ce nouvel exercice.
Une petite question technique toute simple concerant ce forum: comment on fait pour ajouter une image à notre profil (pas dans le message hein, dans la marge au-dessus de mon nom, comme vous tous).
Bon ce n'est pas super important, c'est sûr, mais je serais curieuse quand même de savoir comment on fait. Merci pour votre aide et promis, je m'appliquerai à l'avenir!
avatar
dreamer14
Brother
Brother

Messages : 114
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 46
Localisation : CAEN (14)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zénith de Lille

Message  Invité le Ven 29 Oct - 22:58

Pas grave mais j'ai mal aux yeux alors forcément !

Mais je vois qu'Eric a corrigé cela

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zénith de Lille

Message  Swan le Ven 29 Oct - 23:13

dreamer14 a écrit:Une petite question technique toute simple concerant ce forum: comment on fait pour ajouter une image à notre profil (pas dans le message hein, dans la marge au-dessus de mon nom, comme vous tous).
Bon ce n'est pas super important, c'est sûr, mais je serais curieuse quand même de savoir comment on fait. Merci pour votre aide et promis, je m'appliquerai à l'avenir!
Pour t'installer un avatar, vas dans ton profil (clique sur la pochette d'Even in the quietest moments ci-dessus) et suis les indications. Si tu as le moindre souci, envoie moi la photo que tu veux par message privé ou par mail (soapbox_asylum@yahoo.fr).
Wink

_________________
avatar
Swan
Administrateur
Administrateur

Messages : 352
Date d'inscription : 11/03/2010
Age : 44
Localisation : On an island

http://forum.aceboard.net/index.php?login=63092

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zénith de Lille

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum